Un jour, un
jeune homme du nom de Mattieu découvrit qu’il avait le don de remonter dans le temps.
Quand il disait « tempore »,  il
remontait dans le temps. Le jour où il s’en rendit compte il décida de devenir
le plus grand bandit de tous les temps.

 

    Son premier
casse fut celui de la ville de Milgard. Il avait pris un sabre et une planche
en bois pour se protéger. Il arriva dans une maison en enfonçant la porte, il
dit aux habitants de lui donner tous leurs biens. Le père de famille
ne voulut pas alors Temporus lui brisa les jambes, prit l’argent et partit.

   Il creusa un
trou, y mit l’argent et dit : « tempore ».

 

  Il remonta
le temps, il se rendit compte qu’il avait remonté le temps une semaine trop tôt. Il se revit : il était brun, plutôt petit les yeux d’un bleu pétillant. Il s’arracha
à sa rêverie. Il alla retrouver le trésor puis revint se contempler, il se vit découvrir
son don : il parlait du temps avec son meilleur ami. Il dit « tempore »
puis se vit remonter le temps. Il s’obligea à ne pas devenir nostalgique. Il marcha
dans les rue de son village (personne ne le voyait parce qu’il ne venait pas
de la même époque)

  Un jour plus
tard, il était dans la bonne époque. Il se dit : « Je vais attaquer
la banque »

   Il attaqua
la banque. Il attrapa le banquier lui ordonna : « Donne-moi le code sinon !!!!!!!...

-15 48 56 30
20, répondit le banquier.

-Merci »,
dit Temporus. Ensuite il le transperça, entra le code du coffre et pénétra dans la pièce.

  Tout à coup quelqu’un
lui colla un sparadrap sur la bouche et le bâillonna. Temporus reconnut le garde
de la banque.

   Le garde demanda : « Pourquoi attaques-tu la banque ?

-Mum mum mum »,
le garde enleva le sparadrap

Temporus hurla :
« Tempore », il remonta le temps à son entrée dans le coffre. Il trancha
la tête du garde de la banque se battit contre le deuxième garde (il y en avait deux). Temporus se fit piquer par une seringue lancée par le deuxième garde, il tomba
sur son sabre et se transperça le cœur. 

 

  Son âme hante
toujours la banque. Elle sera délivrée le jour où il pourra donner son don à une autre
personne

  Fin   

Si vous
voulez relire l’histoire dites « tempore » et recommencez depuis le début !

par Amatore Noé